METAL X

La Metal X, une révolution chez les imprimantes 3D métal. 

 

 

Impression métal, coût avantageux, précision, composite, haute résolution : autant de caractéristiques qui définissent la nouvelle imprimante 3D de Markforged. Une véritable révolution dans l'univers de l'impression 3D.

 

 

Une innovation majeure dans le domaine de la fabrication additive : l'impression 3D métal de bureau

 

Avec la Metal X, Markforged s'installe sur un nouveau marché et souhaite s'imposer comme l'un des piliers dans la fabrication additive. Elle se présente comme une machine de bureau, abordable, et dont sa mise en oeuvre en est extrêmement simplifiée.

 

La Métal X  représente une avancée technologique et démocratise l'impression 3D métal, grâce à son procédé de fabrication nommé ADAM.

 

 

Les +

  • Le volume d'impression de la Metal X permet de créer rapidement et facilement tous types de pièces et composants métalliques personnalisés.
  • Avec une hauteur de couche de 50 microns : vos pièces ressortiront imprimées avec précision en haute résolution avec une belle finition de surface
  • Comme pour toutes ses machines, Markforged a mis en place son propre logiciel d'impression : Eiger, très intuitif et simple d'utilisation. Vous ne raterez plus une impression!

 

Le procédé de fabrication :  technologie ADAM

 

Pour sa nouvelle imprimante 3D, Markforged a mis au point une nouvelle technologie d'impression : l'ADAM - Atomic Diffusion Additive Manufacturing. Il s'agit d'un procédé de frittage de poudre métallique. La vitesse de conception de pièces métalliques est accélérée.

Tout d'abord, un filament composé de poudre métallique mêlée à un liant, est extrudé et déposé couche par couche sur une plateforme. La forme ainsi créée ira dans un four : le liant s'évaporera et la poudre de métal sera surfondue.

Ce procédé permet un développement cristallographique isotrope apportant d'excellentes propriétés mécaniques aux pièces ainsi formées.

Le procédé ADAM permet la création de géométries et de structures internes complexes jusqu'alors inaccessibles aux technologies DMLS (Direct Metal Laser Sintering). Il simplifie également grandement les questions de support.

Les matériaux métalliques compatibles avec la Metal X sont entre autres l'acier 17-4 & 303 A, l'aluminium 6061 & 7075, l'acier A-2 & D-2, l'inconel et le titane.

 

Pour qui?

 

Idéale pour la réalisation de prototypes ou de production de pièces métalliques en optimisation technologique, cette machine trouvera sa place dans un bureau d'étude ou dans un laboratoire d'ingénieur.

 

 

 

 

Spécifications techniques

 

Volume d'impression 250 mm x 220 mm x  220 mm
Résolution (épaisseur de couche) 50 microns
Précision 1 micron
Diamètre du laser 5 microns

 

 

La Metal X est annoncée pour une sortie en France fin 2017.

Cliquez ici, pour recevoir des informations en avant première